hanging%20bridge_edited.jpg

MON PARCOURS DE VIE

Les premières années mouvementées de mon existence terrestre ne figurent pas au rang de mes souvenirs conscients. De ma conception jusqu’à mon arrivée en France, j’avais déjà vécu plusieurs vies. Elles m’ont amené à ce que je suis devenu aujourd’hui. La période de mon développement pré-natal a été un moment charnière puisqu'elle s’est déroulée à mi-chemin entre la possibilité de naître au Cambodge d’après-guerre et celui de naître ailleurs. Finalement, je suis né au milieu de nulle part avec comme point de départ aucune identité claire. J’étais au carrefour d’un agrégat d'évènements qui font que je suis arrivé après une longue et périlleuse gestation dans un camp de réfugiés entre deux frontières d'Asie du Sud-Est. Tout le monde pensait que je ne m’en sortirais pas. Pourtant, je suis né en bonne santé et avec une grande vitalité. D'où le prénom que l'on m'a donné, "Sovan Rith" (en français: or et pouvoir). L'or, pour symboliser la lumière de la vie et pouvoir, pour symboliser la puissance de la volonté.

 

Peu de temps après, nous sommes partis vers un autre camp (une île en Indonésie) où nous y sommes restés jusqu'à notre départ pour la France. Cette île avait déjà abrité une autre grosse vague de réfugiés pendant et après la guerre du Vietnam. C’était un endroit qui représentait pour toutes ces centaines de milliers de personnes, la fin d’une ancienne vie et le début d’une nouvelle vie. Un peu comme un point de passage obligatoire pour ré-accéder à l’espoir d’une vie digne et libre. C'est dans cet esprit que nous sommes partis vers le pays des libertés. Peu de temps après notre arrivée en France, j’ai commencé à me souvenir de ma vie terrestre et à prendre conscience de mon existence. Très tôt, j’ai développé un sentiment particulier vis-à-vis du monde qui m’entourait. Je me disais très régulièrement que tout ce que je vivais n’avait pas l’air aussi réel qu'il y paraissait. De plus, j’avais la sensation intime qu’il existait quelque chose de bien plus vaste en arrière-plan. Comme si tout ce que l'on pouvait percevoir avec nos sens biologiques n'en était qu'un reflet déformé, voire faussé.

 

Ma vie a été un enchaînement de questionnements existentiels et métaphysiques. Elles m'ont amené vers une quête permanente de sens et de connaissances universelles. Mon existence a également été un long chemin de souffrances. Pendant longtemps, j'ai cru que le sens de la vie était absurde. Vivre pour souffrir me paraissait de plus en plus en dissonance avec le but véritable de notre expérience humaine. Ce n'est qu'après avoir compris que je pouvais me libérer de mes souffrances que j'ai réalisé que ces dernières ont été de véritables mentors. D'un coup, tout a pris un sens nouveau, tout est devenu plus limpide et plus congruent. J'avais enfin saisi que toutes ces souffrances étaient là pour me faire prendre conscience des épreuves de vie que je devais surmonter afin d'avancer dans mon chemin existentiel. Finalement, elles m'ont guidé pas à pas vers l'émergence de mes propres vérités et surtout elles m'ont permis de me révéler à ce que je suis réellement.

« La vie est courte, mais le chemin de la sagesse est long. »

— Frédéric Lenoir —

©2020, MY AWAKENING ENERGY by MY CLOVER ENERGY