MON CHEMIN D'EVEIL SENSORIEL

"Tout dans la vie n'est qu'énergies et vibrations."

— Albert Einstein —

La quête d'un lien universel

 

Ancrée dans la matière en tant qu'être constitué de chair, d'os et de sang, je me suis souvent demandé de quoi nous étions originellement fait. Etrangement, ma quête identitaire m'a orienté indirectement vers la recherche de notre essence universelle. Initialement, cette quête avait pour unique but de trouver le lien qui nous unissait tous. Ce lien d'interdépendance qui me permettrait d'avoir une réponse à ma crise existentielle. Celle de mon appartenance et celle du sens de mon existence. Cette recherche d'une solution extérieure a été le moyen intellectuel que j'ai trouvé pour résoudre ma crise identitaire. Cela m'évitait inconsciemment de prendre conscience que mes véritables problèmes venaient de mon for intérieur. Pour moi, cette stratégie faisait sens. En tout cas, l'illusion renvoyée était parfaite. Effectivement, si nous formions un grand tout, cela signifierait que nous aurions tous la même appartenance et par conséquent, nous partagerions tous la même destinée. Il ne me restait donc plus qu'à trouver ce lien.

L'impasse face aux limites de la science

Très tôt, je me suis passionné pour la science qui a pour noble but de découvrir au moyen de l'observation et du raisonnement basé sur celle-ci, d'abord des faits particuliers au sujet du monde puis des lois reliant ces faits les uns aux autres et permettant de prévoir des événements futurs. Au début de mon parcours scientifique, j'étais convaincu que tout pouvait se modéliser sous formes d'équations mathématiques. Cela n'est pas étonnant en soi car de la primaire à mes classes préparatoires scientifiques, j'ai eu l'impression que tout ce qui m'était enseigné était principalement théorique. Ce n'est qu'à partir de mes études en école d'ingénieur que les choses ont évolué, notamment avec l'approfondissement des connaissances qui regroupent l'ensemble des sciences physiques: la physique classique, la relativité générale et la physique quantique. Les trois domaines m'ont toujours passionné autant qu'elles m'ont toujours intrigué. Chacune d'entre elles s'intéresse à un champ d'étude différent mais complémentaire dont les lois qui les régissent leurs sont propres. Seulement, la grande problématique derrière ce constat que la science n'arrive toujours pas à résoudre actuellement, c'est l'unification de l'ensemble de ces théories. Devant cette impasse scientifique, ma quête d'un lien universel a soudainement pris fin. Il fallait pourtant me résoudre à faire le deuil de cette impossible quête mais je n'y arrivais pas. J'avais toujours envie d'y croire, sachant qu'au fond de moi, je sentais bien que cette quête n'était qu'une chimère. Je savais inconsciemment que mes véritables problèmes de vie se trouvaient intérieurement et curieusement, j'avais aussi la conviction que je pouvais les résoudre. Sauf que je ne savais ni comment y parvenir et ni par où commencer. Alors instinctivement, je me suis dis qu'il fallait que j'explore dans mon passé le plus lointain pour espérer trouver mes réponses.

 

Retour vers un passé lointain

J'ai donc décidé d'entreprendre un long et fastidieux travail de rédaction d'un mémoire sur l'histoire de mes parents puisqu'ils étaient la seule cause apparente des raisons de mon existence sur terre. Après l'avoir réalisé, j'avais la sensation d'avoir résolu un certain nombre de choses chez moi mais je sentais qu'il restait encore un long chemin à faire. Néanmoins, ce premier pas a été le déclencheur de ma grande transformation. Grâce à cela, j'avais pris pleinement conscience qu'il fallait que j'aille plus loin et que je m'ouvre d'avantage. Cette fois-ci, j'avais la sensation forte que c'était la bonne direction. Alors j'y suis allé à fond et j'ai fini par faire la rencontre de quelque chose que j'avais complètement occulté car je n'avais d'yeux que pour la science pure et dure. Ce sont les sciences humaines ainsi que l'ensemble des connaissances définissant le développement personnel. Cette rencontre inopinée allait m'apporter l'indication la plus importante qu'il me manquait, celle de me tourner vers mon chemin intérieur.

L'initiation vers un chemin intérieur

Etant donné que j'avais la certitude que je pouvais résoudre la grande majorité de mes problèmes de vie, je n'ai pas hésité un seul instant à investir une grosse partie de mon temps et de mon argent afin de me libérer de toutes mes souffrances. Pour débuter ce nouveau chemin, je me suis mis à étudier et à dévorer des centaines de livres sur tous ces passionnants sujets. A chaque lecture, j'avais vraiment l'impression de faire découverte sur découverte. Certes, j'étais très ouvert et disposé pour accueillir ces nouvelles connaissances et en même temps, j'étais aussi très critique vis-à-vis d'elles. Je ne prenais rien pour argent comptant avant d'avoir pu prouver leur véracité et leur efficacité. Plus que jamais, j'ai réalisé que mon parcours scientifique n'avait pas été sur mon chemin par hasard. Je crois fortement que tout arrive pour une bonne raison. Cette démarche scientifique qui prône la rigueur et l'exigence est tellement ancrée dans mon ADN et dans mes énergies qu'elle me protège systématiquement de toute tentation de prendre des raccourcis. Chaque nouvelle connaissance a été mise en pratique pour la confronter à la réalité et pour la challenger. Chaque erreur a été un apprentissage inestimable. Chaque impasse a été un message important pour me dire d'essayer autre chose et c'est exactement ce que j'ai fait. Je suis parti me former avec un appétit sans fin. De plus, j'ai diversifié et intensifié mes thérapies individuelles afin de guérir de toutes mes blessures fondamentales et de continuer d'avancer sur mes objectifs de vie. Au fur et à mesure que je me libérais de mes souffrances et que j'avançais sur mes questionnements, je ressentais intérieurement de plus en plus de phénomènes inexplicables en termes de ressenti que j'accueillais tels qu'ils venaient.

L'éveil énergétique dans tous ses états

Un jour, en l'espace d'un instant, quelque chose venait de s'éveiller intérieurement. Comme une sensation fulgurante d'ouverture de mon corps physique, combinée à un changement simultané de toutes mes perceptions internes. Aussi incroyable qu'invraisemblable, je ressentais d'un point de vue énergétique absolument tout ce qui m'entourait. Il me suffisait de porter mon intention sur quelqu'un ou sur quelque chose pour que je rentre immédiatement en résonance vibratoire. C'était comme si la matière n'existait plus. Par ailleurs, l'expérience était la même à un mètre qu'à plusieurs kilomètres de distance. Fait encore plus surprenant, il se passait également quelque chose quand je portais mon intention sur des évènements temporels, passé, présent et futur. Je recevais une sensation énergétique indescriptible aussi claire que lorsque je vois avec mon sens visuel et aussi palpable que lorsque je ressens avec mon sens du toucher. Devant cette situation très particulière, je me disais que cela pouvait être une fabrication mentale. Sauf que cette hypothèse était en contradiction avec mes observations. En effet, selon mes connaissances en neurosciences, il existe un délai perceptible entre la pensée générée et l'action engendrée. Le seul cas où le corps peut réagir aussi instantanément est lorsqu'il y a un danger potentiel. Le corps réagit alors en mode automatique ou réflexe avant même que le cerveau en prenne conscience. L'objectif de ce processus est d'augmenter la chance de survie face à une situation à risque or là, je n'étais pas du tout en danger. Ensuite, il y a une deuxième hypothèse possible que j'avais envisagé. En psychologique et en psychanalyse, il existe un concept nommé 'psychisme', qui est divisé en trois instances, la pré-conscience, la conscience et l'inconscient. Comme je pouvais sentir toutes les énergies de mon propre corps, je discernais distinctement plusieurs parties de moi de manière consciente. Sauf que l'inconscient pour Freud est défini comme ce qui échappe entièrement à la conscience. De plus, étant donné que le concept est considéré aujourd'hui par un grand nombre de scientifiques et grands penseurs comme un système interprétatif qui permet de justifier n’importe quelle interprétation, je me disais que cette hypothèse ne me permettrait pas de parvenir à une explication précise et suffisante. Surtout, ce que je vivais ne correspondait pas à certains de ses principes fondamentaux. Du coup, je suis parti sur une troisième hypothèse, celle qui me paraissait au premier abord, la moins plausible. Quelque chose dans mes énergies me signalait que c'était la bonne voie et qu'il fallait continuer à rester ouvert. Aucune vérité est absolue me disais-je, en me rappelant que par notre ignorance, nous avons cru un jour que la terre était plate. Nous avons aussi cru un jour que la terre tournait autour du soleil. Nous en étions même persuadé jusqu'au jour où nous avions eu les preuves irréfutables que c'était erroné. De toutes les façons, scientifiquement, une hypothèse est potentiellement vraie de nature tant qu'elle n'a pas été démontrée. Je suis donc parti sur le fait qu'il existait probablement des causes hors champ matériel, voire d'ordre spirituel qui permettrait d'expliquer ce qu'il était entrain de se passer.

 

Les injonctions paradoxales des phénomènes

Il m'était sincèrement impossible de ne pas faire fi de tout ce qu'il se passait dans ma nouvelle perception existentielle. Pour être totalement honnête, j'étais intellectuellement très perturbé. Je me disais vraiment que j'avais peut-être un problème d'ordre physique et/ou psychique et pourtant, je n'avais jamais ressenti quelque chose d'aussi cohérent et aligné. De surcroît, c'était une période où j'avais jamais été aussi bien dans ma vie, que ce soit dans mon corps ou dans mon esprit. J'avais beau essayé de comprendre, je ne comprenais pas les causes. Tout était à contre courant de la logique rationnelle à laquelle j'étais habitué. La seule chose que je pouvais faire au départ, c'était d'accueillir ce qu'il se passait. Ma perception du monde était complètement chamboulée. Je ne percevais plus les gens uniquement par mes cinq sens. Je les percevais à présent, de façon complètement disproportionnée par ce nouveau sens, capable de lire à travers la matière, l'espace et le temps. C'est de cette manière là que je me suis aussi rendu compte que les émotions n'étaient pas que des processus bio-chimiques mais qu'elles étaient à la fois: "matière", "énergie" et "conscience". Comment était-il possible de comprendre rationnellement un tel phénomène? De plus, c'était loin d'être un cas isolé. Un autre phénomène renversant était la possibilité d'avoir une même énergie à plusieurs endroits à la fois. Rien de ce que j'avais vécu dans toute ma vie n'était comparable à ce que j'étais entrain de vivre et plus j'avançais sur l'expérimentation des phénomènes et plus les choses que j'observais étaient de plus en plus bizarres, pour ne pas dire incompréhensibles. Malgré cela, le phénomène dans sa globalité me montrait qu'il existait une certaine logique. Mais laquelle?

La manifestation des synchronicités

Je voulais absolument comprendre ce qu'il se passait. Je n'avais que cela en tête et à force de le vouloir, les synchronicités se sont mises à apparaître. D'abord la rencontre fortuite de plusieurs personnes ayant également développées ce genre de capacités. Malheureusement, elles étaient toutes incapables de m'expliquer leur fonctionnement d'un point de vue scientifique. Elles me les expliquaient uniquement d'un point de vue métaphorique. Sauf que pour un esprit cartésien comme le mien, il était difficile, voire impossible de prendre tel quel ce que l'on me disait. Peu de temps après, une nouvelle synchronicité m'est apparue, celle qui allait me permettre de comprendre la plupart des phénomènes observables. Un peu par hasard, je redécouvrais la physique quantique en feuilletant un magazine d'actualités scientifiques. Puis, au fur et à mesure de ma lecture, je me rendais compte qu'elle pouvait répondre à mes interrogations. Alors, je me suis empressé d'aller acheter des livres et d'aller approfondir mes connaissances via une formation dédiée et à mon grand étonnement, les lois très particulières qui régissent le monde de l'infiniment petit, celui que je nomme aussi l'invisible, correspondaient très fidèlement à mes observations. J'étais à la fois euphorique d'avoir fait une telle avancée et j'étais à la fois extrêmement prudent à cause de la tentation de prendre des raccourcis. Mais heureusement que mon meilleur allié dans ce genre de situation était là. Cet esprit critique scientifique enraciné chez moi m'amène à sans cesse douter de tout et tout particulièrement d'une vérité qui serait trop belle pour être vraie.

Les premières confirmations de mes hypothèses

A mesure de mon avancement, de nouvelles synchronicités sont apparues pour venir confirmer que mes hypothèses faisaient parfaitement échos aux retours de plusieurs autres personnes qui avaient vécu des situations similaires. Effectivement, entre les vidéos, les livres, les formations et les personnes que j'ai croisé sur ma nouvelle route, il y avait de nombreuses convergences mais également, un certain nombre de différences. Ajouté à cela, étrangement, pour certaines hypothèses déjà vérifiées qui fonctionnaient bien dans le cadre de mes expériences finissaient pas ne plus être cohérentes pour aucune raison apparente. Comme si à chaque fois, tout finissait par changer. Ce qui signifiait qu'il fallait reprendre sans cesse les expérimentations pour re-valider chaque hypothèse. Je ne voyais pas la logique rationnelle. Mon esprit cartésien était mis à rude épreuve. Pour sortir de cette impasse intellectuelle, je me suis alors rappelé de ce qu'avait dit le célèbre physicien, Richard Feynman: « Si vous croyez comprendre la mécanique quantique, c’est que vous ne la comprenez pas ». Je crois que c'est le point le plus important de ce que nous apprend réellement cette physique si particulière. Ce fonctionnement contre-intuitif, voire incompréhensible des phénomènes de l'infiniment petit (celui qui nous compose) arrivent in fine à engendrer un monde matériel extrêmement cohérent pour ne pas dire parfait dans son ensemble. Ce qui signifie que tout ce qu'il se passe en-dessous devrait l'être forcément autant. D'où cette nouvelle hypothèse qui consiste à penser que toutes ces lois qui régissent notre univers de l'infiniment petit à l'infiniment grand doivent probablement suivre leurs propres logiques mais que ces dernières ne nous sont pas accessibles cognitivement. Pour espérer aller plus loin dans mon raisonnement, je me suis dit qu'il me manquait probablement des éléments pour établir de nouvelles hypothèses qui permettraient d'enrichir ces passionnantes découvertes et sans m'en rendre compte, à cette époque là, j'étais petit à petit, entrain de rejoindre ma quête personnelle sous un nouveau prisme, bien plus inattendu, bien plus vaste, bien plus enrichissant et bien plus ouvert.

Une concordance improbable vers ma quête du lien universel

Tout en continuant mes recherches et mes expériences, il commençait à me trotter dans ma tête une chose que je n'arrivais pas à appréhender; les raisons de ces phénomènes. Je ne pouvais croire que tout cela était juste le fruit du hasard. D'abord, j'ai constaté que mes séances d'accompagnement donnaient nettement de meilleurs résultats, puis j'ai eu de plus en plus de demandes alors que je ne communiquais absolument pas sur ce que je faisais. Uniquement du bouche à oreille de la part de celles et ceux que j'accompagnais. Ensuite, j'ai commencé à m'ouvrir encore plus à d'autres sujets (qui étaient à des années lumières de mes croyances initiales) auxquels je n'y croyais absolument pas. Comme l'hypnose régressive, les constellations familiales, les expériences de mort imminente, les guérisseurs, les faiseurs de miracles, la méditation pleine conscience, la bio énergie, la magie noire, l'écriture automatique, l'alchimie, le nirvana, la vie après la mort, les chakras, les champs morphiques d'information, les esprits, les infiltrations, les possessions, les voyages astraux, les âmes, les rêves, les corps subtils, le principe karmique, la parapsychologie, la radiesthésie, l'échelle de bovis, les pendules, l'aura, l'intuition, la mediumnité, la voyance, la mantique, la réincarnation, l'acupression, la loi de l'attraction, le magnétisme animal, la transe cognitive, le chamanisme et bien d'autres sujets improbables. Après ce qu'il s'était passé avec cet éveil de mon sens énergétique, je me disais que rester ouvert m'avait plutôt réussi. Alors, j'ai commencé à émettre cette folle hypothèse. Et si tout cela était vrai? Ma nouvelle perception de la dite "réalité" serait juste incroyable. Effectivement, cela pourrait vouloir dire que nous aurions accès à un champ de connaissance infini, nous permettant de comprendre potentiellement les secrets de notre existence. D'où nous venons et vers quoi nous allons. Si tout cela était entièrement vrai alors ma quête d'un lien universel se terminerait. Même si j'avais très envie d'y croire, mon esprit cartésien me disait "tant que tu ne l'auras pas démontré, tu ne pourras pas le prendre tel quel". Il ne me restait plus qu'à continuer à avancer pour découvrir s'il existait un moyen de vérifier toutes ces nouvelles découvertes.

Comment communiquer avec le monde invisible

Je voyais tous ces nouveaux sujets comme des pseudo-sciences pour certaines et pour d'autres du charlatanisme. Cependant, avec mes capacités à ressentir les énergies, je sentais bien qu'il y avait quand même des choses qui résonnaient comme des vérités possibles. Alors, il fallait que j'aille creuser la problématique de comment avaient émergé ces vérités invisibles difficilement vérifiables, voire invérifiables. A force de retourner la question dans tous les sens, elle avait fini par m'apporter un indice déterminant, celui de changer de point de vue. En effet, j'essayais ardemment de trouver une réponse matérielle alors que l'évidence était là. Le seul moyen d'y accéder serait d'utiliser les moyens de communication propres au fonctionnement du monde de l'infiniment petit. C'est alors que tout devenait aussi limpide que l'invisible. Le fait que l'on puisse percevoir le monde visible (matériel) grâce à nos perceptions sensorielles, cela voulait éventuellement dire que l'on serait également capable de percevoir le monde invisible (immatériel) grâce à d'autres types de facultés. Celles des perceptions extra-sensorielles. Un autre chemin encore plus improbable se présentait à devant moi.

L'ouverture sur un nouveau monde aussi surprenant qu'inattendu

Si pendant longtemps, je ne voulais pas m'intéresser à ces facultés de perceptions extra-sensorielles, c'est que je ne voulais pas y croire. Mon chemin d'éveil énergétique m'a finalement conduit à le faire mais avec une extrême prudence. Contrairement à mon sens énergétique développé, les perceptions extra-sensoriels demandent de prendre un certain nombre de précautions concernant la manière de les percevoir et de les interpréter. Dans le domaine de la parapsychologie (Psilogie, Psychotronique ou Phénomènes PSI), les facultés de perceptions extra-sensorielles (PES) font parties d'une des deux grandes familles qui constituent tous les phénomènes PSI (PSI comme la lettre grecque Ψ). La deuxième en question est la famille des facultés de psychokinèse (PK). Voilà comment a rangé la Society for Psychical Research qui est une association à but non lucratif britannique fondée en 1882 dont le but est d'étudier d'un point de vue scientifique les phénomènes décrits comme paranormaux. Encore une fois, toute définition est relative à celui qui la propose. Y compris la mienne. L'unique but de mon intention est de partager mes connaissances au travers les expériences que j'ai pu vivre et de celles que j'ai pu observer ou étudier.

Les premières expériences des perceptions extra-sensorielles

Avant l'éveil de mon sens énergétique, j'ai vécu plusieurs expériences d'hypnoses et de transes chamaniques où j'ai eu l'étonnante sensation lorsque j'étais dans certains états modifiés de conscience que tous mes sens étaient augmentés. J'avais la perception très claire de voir et d'entendre plus de choses, de sentir plus fortement les odeurs et les goûts, et de ressentir absolument tout ce qui m'entourait. Comme si l'espace et le temps s'était arrêté et comme si toutes les sensations ne faisaient plus qu'un avec l'environnement. Je venais de vivre pour la première fois et pleinement l'expérience de nos six sens via nos perceptions extra-sensorielles. C'est à partir de ces premières expériences que j'ai commencé à réaliser notre infini potentiel latent qui ne demande qu'une chose: retrouver le chemin de ses origines, comme un retour naturel et salvateur à la source de notre humanité.

L'éveil du sens énergétique comme révélateur des PES et de la PK

Avant d'étudier sous toutes ces coutures, le nouveau champ de connaissances des phénomènes dits "PSI", j'ai fait un bout de chemin uniquement avec l'éveil du sens énergétique. Au fur et à mesure de mon avancement, je me rendais compte à chaque pas, des possibilités infinies de l'énergie. Dans la littérature scientifique et pseudo-scientifique, il existerait plusieurs formes distinctes d'énergies (énergies potentielles, énergies cinétiques, énergies noires, énergies gravitationnelles, énergies atomiques, énergies telluriques, énergies vitales, énergies cosmiques...etc.) mais selon moi, il n'existerait qu'une source unique d'énergie, possédant différentes propriétés. En effet, toutes les expériences et les connaissances via mes PES m'ont montré que tout ce qu'il existerait dans ce monde ne pourrait exister que de manière interdépendante. Pourquoi en serait-il autrement pour les éléments qui le composent. Cela ferait contresens d'avoir des éléments interdépendants, ayant des existences propres. Sauf si, bien sûr, mes hypothèses sont fausses. Mais comme chaque vérité, elle est considérée comme "vraie" dans la mesure où elle vérifie les hypothèses définies au départ. En résumé, c'est le serpent qui se mort la queue puisque chaque connaissance dépend de postulats qui ne sont vérifiables que par d'autres postulats.

 

Pour préciser mon observation sur l'unicité de l'énergie, la seule différence résiderait potentiellement au niveau de leur état et de leur niveau vibratoire. En effet, dans l'invisible, tout peut se transformer. Il en est de même pour la matière. "rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme", disait le célèbre chimiste Antoine Lavoisier. A la (très) grande différence près que dans l'invisible, les choses peuvent se créer et se perdre en un instant. Cela m'a paru au départ totalement inconcevable car je regardais les choses d'un point de vue fini, celui de la matière et j'ai compris que cela faisait sens dans un espace infini, celui de l'invisible. De toutes les façons, le mieux, c'est toujours, quand cela est possible d'expérimenter les choses afin de vérifier et valider les hypothèses préalablement définies. Par conséquent, j'ai réalisé plusieurs séries d'expériences qui m'ont permis de confirmer qu'il était effectivement possible de transformer une énergie en une autre énergie et de faire apparaître ou disparaître une énergie. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le monde invisible suit ses propres règles et sa propre logique qui incontestablement sont inaccessibles par notre cognition.

A partir d'un certain temps, j'ai commencé à percevoir de nouvelles choses. Au commencement, je n'y prêtais pas attention, je pensais que c'était des synchronicités. Seulement, quand cela se répète aussi régulièrement, ce n'est pas des coïncidences. Selon moi, il y avait forcément des causes à toutes ces manifestations. Afin d'illustrer cela, voici plusieurs exemples de phénomènes que j'ai vécu que j'allais découvrir plus tard sous l'appellation des PES. Plusieurs fois, quelques secondes avant que la personne me dise quelque chose, je savais déjà via mon sens auditif interne ce qu'elle allait me dire. D'autres fois, quand je mettais une personne dans un état d'hypnose, je pouvais voir les mêmes images que la personne se représentait mentalement alors que c'était la première fois qu'on se rencontrait et que je n'avais pas du tout orienté mes suggestions. D'autres fois, je pouvais percevoir le problème de la personne en début de séance avant même qu'elle ne prenne conscience de ce dernier au cours de la séance sans que je ne l'oriente un seul instant. D'autres fois, rien qu'en posant ma main sur l'épaule de la personne, je percevais des évènements du passé sans en avoir une description exacte mais je savais qu'il y avait tel type de problème à telle période et d'autres fois, je percevais des évènements qui n'avaient pas encore eu lieu et qui pour un certain nombre se sont réellement produits.

A peu près au même moment, je me suis rendu compte d'autres phénomènes qui étaient d'un autre ordre puisqu'ils provoquaient des manifestations physiques sur la personne. C'était ma première expérience consciente de ces types de phénomènes que j'allais découvrir plus tard sous l'appellation de PK. Plusieurs fois, en portant l'intention sur un problème que j'avais perçu dans l'invisible, la personne s'est mise à pleurer à chaudes larmes sans que l'on ait commencé à parler de quoi que ce soit. D'autres fois, sans rien faire, juste par la présence, la personne est rentrée en état d'hypnose. Je me suis rendu compte de cela, en mesurant ses états vibratoires et en essayant une suggestion de catalepsie qui a fonctionné immédiatement alors que d'habitude, je passe un certain temps à mettre la personne dans cet état suggestif pour arriver à le faire et d'autres fois, en posant ma main sur une douleur ou une sensation désagréable ressentie par la personne, la douleur ou la sensation disparaissait comme par enchantement.

Malgré que j'ai été complètement troublé et incroyablement surpris par l'apparition et l'observation de tous ces phénomènes, comme à mon accoutumé, il me fallait absolument comprendre comment tout cela était possible. Avec au fond de moi, le sentiment que ce chemin allait être infiniment complexe, d'une part pour développer ces facultés et d'autre part, pour les accueillir comme une possibilité de notre fantastique potentiel.

Le début du chemin de découverte des phénomènes "PSI"

Ne sachant pas par quel bout prendre le sujet, j'ai décidé d'en parler aux personnes qui m'ont accompagné à développer les capacités de mon sens énergétique et j'ai découvert avec stupéfaction qu'il était possible de faire des choses incroyables presque inimaginables avec les facultés augmentées de nos six sens. Par contre, c'est loin d'être simple car il ne suffit pas d'éveiller ses sens à un autre niveau pour développer ses facultés de PES et de PK. En effet, il faut énormément les travailler en expérimentant sans cesse. Par ailleurs, il est souvent difficile d'obtenir un résultat vérifiable avec 100% de certitude et il est encore plus difficile de reproduire ce même résultat de manière systématique alors même que les conditions d'expérimentation restent inchangées. Par exemple, quand j'essaye de montrer à quelqu'un certains phénomènes, cela ne fonctionne pas, tandis que lorsque je le fait seul ou avec une autre personne, cela fonctionne. Un autre cas aussi, très déconcertant où l'expérience fonctionne très bien pendant une période et pour aucune raison apparente, elle ne fonctionne plus au bout d'un moment. Comme si l'univers nous rappelait que notre potentiel n'est pas au service de la toute puissance. Malgré cela, j'ai continué les expériences des facultés de PES et j'ai constaté de manière globale qu'elles se développaient lentement mais sûrement. Il en est de même pour les facultés de PK sur l'aspect de la matière vivante. C'est-à-dire, la capacité d'influencer les énergies, les émotions ou les pensées de l'autre ou bien la capacité à magnétiser des plantes et des aliments pour retarder leurs décompositions ou bien la capacité à transférer et à recevoir des énergies ou bien encore, la capacité à guérir des douleurs ou à soigner des symptômes physiques. Par contre, c'est beaucoup (beaucoup) moins le cas de la PK sur l'aspect de la matière inerte. D'une part, c'est le seul cas où je n'ai pas encore rencontré de personnes pour me montrer ces phénomènes et le seul phénomène observable que j'ai pu constater par moi-même est lorsque l'on magnétise ou lorsque l'on change la vibration énergétique d'un objet ou d'un lieu, comme un collier, un bracelet ou une pièce. Généralement, je réitère l'expérience avec plusieurs personnes pour observer s'il y a une différence de ressenti suffisamment significatif dans la sensation énergétique.

Le développement des PES et de la PK pour enrichir mon accompagnement

Aujourd'hui, je continue toujours à développer ces facultés pour une seule raison, afin qu'elle serve mon accompagnement. Je ne cherche pas à montrer quoi que ce soit car à l'évidence, ce monde invisible échappe à toute volonté de contrôle. Ce constat renforce encore plus ma croyance que nous sommes d'abord des consciences intelligentes, dotées d'un libre arbitre et capables d'agir en fonction de nos choix avant d'être des énergies et de la matière. De surcroît, ​il me paraît également indispensable de poursuivre mes recherches afin de mieux comprendre la nature et les effets de ces phénomènes. D'une part, parce que cela fait parti de ce que je suis, en tant que scientifique, d'émettre de nouvelles hypothèses en essayant de les vérifier dès que cela est possible. Et d'autre part, parce que je trouve fascinant de voir à quel point nous sommes capables de choses extraordinaires.

 

Avant que tous ces bouleversements m'arrivent, j'avais une certaine compréhension de l'hypnose, des ancrages en PNL, des constellations familiales ou de la transe chamanique mais uniquement d'un point du vue purement intellectuel et quand sont arrivés cet éveil des capacités liées au sens énergétique ainsi que tout le travail de développement des PES et de la PK, ma compréhension des phénomènes m'a paru bien plus claire. Cela a été particulièrement le cas pour les constellations familiales où je n'arrivais pas à concevoir la possibilité de faire intervenir des énergies de concepts inventés, des énergies de personnes qui ne sont pas là physiquement ou des énergies de défunts. Au bout du compte, ce qu'il m'importe véritablement, c'est que toutes ces capacités et ces facultés contribuent positivement et efficacement à l'accompagnement que je propose. Ce n'est sans doute pas un hasard que tous ces phénomènes fonctionnent parfaitement en séance car je ne cherche pas à les obtenir. Ils viennent d'eux-mêmes au moment où j'en ai besoin pour aider la personne à avancer dans son cheminement. Finalement, c'est un peu comme si toutes ces facultés servaient un but dont la nature est universelle, celui peut-être de nous permettre tous ensemble de nous révéler à nous-mêmes et de nous élever.

©2020, MY AWAKENING ENERGY by MY CLOVER ENERGY